Andreja Pejic, mannequin trans, sort un documentaire autobiographique

Andreja Pejic, mannequin australien qui a officialisé il y a peu sa transidentité, décide aujourd'hui de sortir un documentaire autobiographique, sur sa vie et sa transition.

En juillet dernier, le modèle androgyne australien (d’origine serbe) Andreja Pejic dévoilait au grand jour sa transidentité.

Aujourd’hui, elle et un de ses amis réalisateurs ont pour projet de réaliser un documentaire sur sa vie, en appelant les intéressé-e-s à les aider à financer ce documentaire, sur la plateforme participative KickStarter.

Dans ce documentaire, intitulé Andrej(a), la mannequin revient sur son enfance, dont elle a passée une partie dans un camp de réfugiés avec sa famille, pendant la guerre de Bosnie-Herzégovine ; elle évoque la découverte de son malaise d’être considérée comme un garçon, sa carrière en tant que mannequin androgyne (elle a défilé autant pour les collections femmes que les collections hommes, et pour les plus grands couturiers), et enfin, sa décision de faire les démarches nécessaires pour accomplir sa transition via un changement physique de sexe.

À travers ce documentaire, Andreja et son ami réalisateur souhaitent sensibiliser le grand public à la cause de la transidentité et du changement de sexe, et à déculpabiliser les jeunes femmes et hommes qui sont eux-même trans, et qui se sentent souvent à part dans la société.

Un film touchant, poignant, qui nous montre une Andreja sensible, naturelle et sincère.

Le projet a encore un mois pour réunir 200 000$ ; si cela t’intéresse de soutenir le documentaire Andrej(a), tu n’as plus qu’à te rendre sur la plateforme KickStarter qui lui est dédiée !

À lire aussi : Ryland, cinq ans, transgenre et heureux

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 2 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • MsOriginalDoll
    MsOriginalDoll, Le 17 septembre 2014 à 21h51

    C'est un beau projet et si ça peut aider certains jeunes hommes ou même des jeunes femmes qui se sentent mal à l'aise avec leurs corps, ça ne peut qu'être une bonne idée ^^

Lire l'intégralité des 2 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)