Amy Poehler explique la pression sociale pesant sur les femmes

Amy Poehler a donné une belle leçon de féminisme à un mec qui se plaignait des difficultés d'être un homme de nos jours.

Amy Poehler était récemment l’invitée de Neal Brennan dans son émission The Approval Matrix sur SundanceTV.

À lire aussi : L’amour, le courage et les conseils parfaits d’Amy Poehler

L’animateur, qui est aussi auteur, réalisateur, et comédien de stand-up, a semble-t-il entamé son entrevue avec l’actrice en parlant de la difficulté qu’ont les hommes aujourd’hui à savoir comment se comporter et quelle attitude adopter avec les femmes.

Ouin ouin, je sais pas ce qu’attendent de nous les femmes, trop dur d’être un mec, sérieux (SPOILER ALERT LA VIE : les femmes attirées par les hommes cherchent probablement à ce que les hommes qui les attirent soient eux-mêmes, et à ce qu’ils acceptent qu’elles soient elles-mêmes. C’est quand même pas si compliqué. ENFIN J’SAIS PAS HEIN J’PROPOSE).

Bon. Sachant qu’Amy Poehler a fondé Amy Poehler’s Smart Girls, pour aider les filles et les jeunes femmes à prendre confiance en elles, à renforcer leur estime d’elles-mêmes et pour les sensibiliser au féminisme, on peut s’attendre à une réponse pas mal.

Soit Neal n’avait vraiment pas conscience de l’aberration de ses propos, soit il a justement posé la question parce qu’il savait que la réponse de l’actrice serait parfaite. Calme, pédagogique, et nickel… Bien qu’elle se moque gentiment de cet homme blanc qui se plaint face à une femme, sans tenir compte du fait qu’il est privilégié par rapport à elle. Une vidéo hébergée sur Vulture :

« Neal, en plateau : Les filles veulent un vrai nerd, ou elles veulent un mec qui ressemble à un nerd, je suis toujours confus, alors je me suis assis avec Amy Poehler et lui ai demandé ce qu’elle en pensait.

Neal, face à Amy Poehler : Être cool semble dépassé, et on doit aujourd’hui être maladroit ou socialement inadapté mais d’une façon adorable [MAIS D’OÙ IL SORT ÇA PARDON MAIS WHAT ?, ndlr]

Amy : Eh bien ce sentiment qui vous emplit, là, qui est « je suis censé être tout à la fois », c’est un sentiment que toutes les femmes ressentent, tous les jours et toute leur vie. Vous commencez juste à en faire l’expérience maintenant : « comment puis-je être cool et fort mais aussi doux ? ». Nous devons gérer ces juxtapositions tous les jours, et je suis contente que vous en fassiez l’expérience en tant qu’homme blanc…

Non mais je pense que c’est difficile, d’être un homme et d’accepter d’aller faire une thérapie ou de ne pas avoir peur d’apprécier un bon massage. Moi-même j’aimerais quelqu’un qui n’a pas la taille plus fine que moi, et qui pourrait être mon garde du corps. »

Et elle dit ça avec le sourire, sans condescendance. Elle comprend pourquoi certains hommes peuvent avoir des craintes au sujet d’avoir des habitudes considérées comme « féminines » par la société. Elle concède même avoir elle aussi un « type » d’hommes qui pourrait en complexer d’autres.

Elle le met simplement en face de l’incohérence de son « mal être », en quelques phrases. Le tout sans même utiliser de sarcasme cinglant de type « Woww, vous croyez que vous devez être un vrai ou faux nerd parce que les femmes ont toutes exactement le même type d’homme ? Woww, vous avez l’impression qu’on vous demande d’être plusieurs choses à la fois depuis quelques années ? Pauvre bichon, nous c’est depuis toujours ».

C’est beau, bordel, j’ai l’impression de prendre un cours de répartie féministe.

À lire aussi : Mes amitiés de people préférées

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 4 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Lulucette
    Lulucette, Le 31 août 2014 à 16h51

    Mouais, je ne me sens pas trop représentée par sa réponse... J'estime que je n'ai pas besoin d'être cool et douce à la foi, et tout ça: je suis ce que je suis, un point c'est tout. Et fuck la "pression sociale"

    Dire que "toutes les femmes" vivent cela tous les jours, c'est un peu fort, et ça revient pour moi à alimenter les préjugés.
    Après, c'est mon point de vue, c'est tout :)

Lire l'intégralité des 4 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)