La série « American Gods » a une première bande annonce !

American Gods a enfin une première bande annonce ! Découvrez quelques images de Shadow Moon, Mr Wednesday et les autres protagonistes.

Mis à jour le 23 juillet 2016 –

Vous attendez American Gods avec impatience ? Réjouissez-vous, la série s’offre une première bande annonce aux petits oignons ! Celle-ci a été postée directement sur le compte twitter officiel, en marge du Comic Con de San Diego.

Une bande annonce extrêmement sombre, qui révèle néanmoins une direction artistique assez grandiose. On en saura plus à la sortie de la série, toujours annoncée pour courant 2017. Aucune date précise n’a été donnée.

Mis à jour le 15 avril 2016 – Tout se précise pour American Gods, dont le tournage commence la semaine prochaine. Décidément, les producteurs ont mis les petits plats dans les grands. Voici les nouveaux noms qui s’ajoutent au cast déjà bien brillant.

À lire aussi : « American Gods » par Neil Gaiman — Références de l’imaginaire

Jonathan Tucker (Kingdom) et Crispin Glover (Retour vers le futur) allongent la liste des acteurs d’American Gods. Le premier interprètera Loquace Lyesmith (Low Key Lyesmith en version originale), le confident d’Ombre en prison. Le second, quant à lui, campera M. Monde, le chef de la coalition des nouveaux dieux qui se méfie petit à petit du Voyageur…

american-gods-serie-cast2

N’oublions pas non plus qu’Emily Browning (Sucker Punch, God Help The Girl) jouera Laura Moon, la femme décédée d’Ombre. Sean Harris sera Sweeney le dingue, Yetide Badaki prêtera ses traits à Bilquis, et enfin Bruce Langley sera présent en dieu des nouvelles technologies.

Mis à jour le 3 mars 2016 – Ça y est ! American Gods a trouvé son Mr. Wednesday alias le Voyageur ! C’est le britannique Ian McShane (Les piliers de la Terre, récemment vu dans Ray Donovan) qui interprétera le rôle de ce personnage si mystérieux. On ne pouvait rêver mieux : l’adaptation de Bryan Fuller se révèle de plus en plus intrigante…

Mis à jour le 29 janvier 2016 – De The 100 à American Gods, il n’y a qu’un pas, et il est franchi par l’acteur Ricky Whittle.

ricky-whittle

La nouvelle a été confirmée par Neil Gaiman, l’auteur du livre fantastique qui fait l’objet de cette adaptation ! L’acteur anglais – Lincoln, donc, de The 100 – interprétera le héros, Shadow Moon ou Ombre en VF, le garde-du-corps d’un escroc un peu bizarre… En réalité, Mr. Wednesday, son employeur, s’avère être un « ancien » dieu qui s’agite pour préparer la guerre avec les « nouveaux dieux ». Deux thèmes chers à Neil Gaiman qui adore réinventer les mythes et légendes ancestrales en les plaçant dans un monde plus actuel.

La bonne nouvelle, c’est que Ricky Whittle est anglais : pour American Gods, l’une des œuvres majeures de la littérature fantastique de Grande-Bretagne, c’est chouette qu’ils prennent quelqu’un de chez eux !

Le tournage débutera en avril prochain pour une sortie prévue courant 2017.

En tout cas, elle n’arrivera jamais assez tôt, mais au moins après la fin d’Hannibal, Bryan Fuller ne s’absentera pas trop du petit écran ! Avec American Gods, qu’il produit aux côtés de Neil Gaiman pour la chaîne câblée Starz (qui diffuse notamment Black Sails ou encore feu Spartacus), il plonge dans un univers qu’il connaît bien, entre fantastique coloré, folklore et combat épique – je vois bien le mélange entre Hannibal et Mocking Bird Lane, sa série dont seul le pilot avait été diffusé. Son co-scénariste et co-showrunner sera Michael Green, connu notamment pour Heroes ou Green Lantern.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 12 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Babseth
    Babseth, Le 23 juillet 2016 à 17h46

    Wooh la bande annonce donne vraiment envie !
    Ian McShane est absolument parfait pour ce rôle, je trouve, et j'ai trop hâte de voir un de mes auteurs préférés mis en scène ! J’espère juste qu'ils garderont l'humour décapant et spécifique de Gaiman en ligne de fond, tout de même...

Lire l'intégralité des 12 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)