Alloresto x Katsuni : les publicités censurées

Pondu par Sophie-Pierre Pernaut le 17 janvier 2013     

Le jury de la déontologie publicitaire estime que les publicités Allo Resto mettant l’actrice de films X Katsuni en scène nuisent à « l’image de la personne humaine ».

En octobre 2012, la chaîne de livraison à domicile Alloresto faisait sensation en dévoilant ses publicités mettant en scène Katsuni. On y voyait l’actrice de films pornographiques tourner en dérision les clichés du genre. La campagne se composait de trois petites scènes dans lesquelles elle apparaissait déguisée en « soubrette » avec un vieux monsieur lui demandant de se baisser pour mieux regarder ses fesses, en médecin qui doit s’occuper de la « rigidité suspecte » au niveau de l’aine d’un patient ou en secrétaire chargée de prendre en main les « liquidités de l’entreprise » d’un patron qui desserre déjà sa cravate. À la fin de chaque publicité, avant que les choses n’aillent « trop loin », elle finissait par dire « Stop. Pas ce soir ». C’était bien fait, drôle, et suffisamment soft pour que les novices du porno ne soient pas choqué-e-s.

Mais ces publicités n’ont semble-t-il pas plu à un « particulier » qui s’est plaint auprès du jury de déontologie publicitaire le 12 novembre dernier, estimant qu’elles portaient atteinte à l’image de la femme, l’humiliaient et la réduisaient au rang d’objet, « de faire-valoir au service d’hommes concupiscents et dominateurs ». Sur le site Internet de l’instance, on peut lire l’argument de la société Alloresto répondant à ce plaignant :

« La société Allo Resto estime que la publicité litigieuse revêt manifestement un caractère parodique et humoristique, qu’elle ne suggère pas l’accomplissement d’actes sexuels et qu’elle ne porte aucune atteinte à la dignité de la femme, habillée de vêtements communs et non stéréotypés. Elle ajoute que toute relation de subordination hiérarchique ne saurait être regardée comme dégradante ou avilissante, et encore moins comme empreinte d’un sous-entendu sexuel. »

Et le jury de rendre une décision qui va dans le sens du plaignant : les publicités Alloresto feat Katsuni ne sont d’ores et déjà plus disponibles sur Internet (la décision complète est lisible ici).

Faut-il regretter que l’aspect caricatural, s’il n’est pas écarté par le JDP qui l’évoque dans son rapport, n’ait pas suffit à donner raison à Alloresto ? Faut-il réellement y voir une atteinte à l’image de la femme quand on sait que Katsuni assume totalement son métier et en connaissant la maîtrise qu’elle semble avoir sur son image ? L’humour devrait-il tout excuser ? Notre société sent-elle un peu trop le gel douche est-elle un peu frileuse ? Je t’en laisse juger par toi-même.

Mise à jour 20h42 — Magnifique réponse d’AlloResto. Bien joué.

Ça vous a plu ? Partagez !

39 BIG UP

Ne ratez aucun article de madmoiZelle.com !

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez notre actu deux fois / semaine

Entrez votre email ici :

Cet article a été pondu par Sophie-Pierre Pernaut - Tous ses articles

Sophie-Pierre Pernaut (dite SPP, dite Sophie) écrit pour madmoiZelle depuis l'an 2011. Elle s'est donnée pour mission de vous informer, de vous divertir et d'éventuellement vous faire rigoler avec son humour somme toute assez crétin. Elle aime la tartiflette et les chèques en blanc.

Plus de Sophie-Pierre Pernaut sur le web :

Tous les articles Actu, Actu en France, Culture et aussi Pubs
Les autres papiers parlant de , ,

Les 10 dernières réactions à cet article sur le forum

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !
Identifie-toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !

  1. KhaleaKhalea

    Le 17 janvier 2013 à 19:49

    Je trouve intéressant que certains se plaignent en invoquant le respect de la femme, de la personne humaine etc.

    Mais dans ce cas, va falloir faire le ménage dans toutes les pubs, toutes les affiches publicitaires, etc. Quitte à chipoter, chipotons jusqu'au bout. !
  2. Lady DylanLady Dylan

    Le 17 janvier 2013 à 20:05

    Je n'ai pas pu voir les pubs mais vu la description ça ne me parait pas du tout "avilissant", d'autant qu'à la fin elle dit "Stop. Pas ce soir"… Toutes les représentations de la femme ne donnent malheureusement pas une telle importance au consentement !
  3. EdwardaEdwarda

    Le 17 janvier 2013 à 20:10

    Non mais bonjour l'hypocrisie parce que c'est pas la pub la plus avilissante pour la femme que j'ai vu …. (kikoo la marque de produits ménagers qui fait de la femme la "reine du royaume" parce qu'elle a su récurer le chaudron :stare:) :facepalm:
  4. LuisianaLuisiana

    Le 17 janvier 2013 à 20:14

    Personnellement je les trouvais marrante ces vidéos, je ne voit pas en quoi c'est choquant :eh:
  5. FabFab

    Le 17 janvier 2013 à 20:43

    Up ! AlloResto a répondu avec une vidéo cryptée, magnifique réponse, à voir sur l'article :)
  6. LasiaLasia

    Le 17 janvier 2013 à 20:55

    En conclusion, dans la pub, du moment qu'il n'y a pas d'homme et que la femme fasse la potiche, on peut mettre la mettre nue pour n'importe quel produit…:mur:

    Edit: la réponse de Katsuni et AlloResto est excellente!
  7. OctopoussyOctopoussy

    Le 17 janvier 2013 à 21:55

    Donc une pub où on parle (très) implicitement de la sexualité féminine, c'est choquant, ça porte atteinte à l'image de la femme qui est humiliée…
    Par contre, toutes les pubs dans lesquelles le rôle de la femme a l'air de se résumer à faire le ménage et la cuisine,   on ne porte absolument pas atteinte à l'image de la femme.
    Surtout qu'ici, l'homme n'est pas si dominateur que ça puisque c'est la femme qui a le dernier mot. Au final c'est elle qui décide que "Non, pas ce soir.", je trouve donc que ça met plutôt en valeur la femme.
    J'aurais compris à la rigueur qu'ils ne mettent pas cette pub aux heures de pointe, mais censurer à ce point là… ce n'était vraiment pas la peine.
  8. DestyNovaDestyNova

    Le 17 janvier 2013 à 23:29

    Franchement moi la pub quand elle et sortie m'avait soulé.
    Dans une société qui ne serait pas sexiste, ça ne m'aurait pas dérangé. Mais là sans déconner même pour te vendre de la livraison à domicile on te mets des références au porno, même si ça n'a RIEN A VOIR! ben oui parce que le sexe fait vendre (comprendre : le sexe de la femme UNIQUEMENT).

    PAR CONTRE oui, c'est hypocrite. Aujourd'hui grâce aux Experts tu peux torturer et violer une femme en première partie de soirée et de façon anecdotique pour servir des ressorts scénaristiques. Par contre on continue à censurer tous les aspects sexuels qui entourent la femme (tout en s'en servant pour vendre des aspirateurs).

    Ceci dit je vois plein de commentaires genre "ils font ça dans toutes les pubs/yen a des pires", ben je vois pas en quoi celle ci serait plus excusable.

    Et sinon je suis vraiment la seule à trouver la réponse d'AlloResto tout aussi hypocrite?
    " qu’elle ne suggère pas l’accomplissement d’actes sexuels et qu’elle ne porte aucune atteinte à la dignité de la femme, habillée de vêtements communs et non stéréotypés" Vraiment? même quand elle fait "pfff" avant la sous-entendue scène de sexe (genre j'ai pas envie mais je vais passer à la casserole)? même si donc sexuellement c'est bien un objet mais "HEUREUSEMENT" elle est pas obligée de faire la popote en même temps (vive la libération de la femme!). Ouf l'honneur est sauf.

    Enfin bref, dans un tout autre contexte ça m'aurait fait rire mais là… c'est lourd.
  9. Punch_His_BallsPunch_His_Balls

    Le 17 janvier 2013 à 23:39

    On se fout de qui, vraiment? Ça n'a absolument rien de choquant. C'est plutôt bien joué d'ailleurs. Drôle et subtil.
  10. PantouflePantoufle

    Le 17 janvier 2013 à 23:43

    Han j'adore sa voix, elle est super apaisante (oui je suis une novice du porno, je découvre sa voix :cretin:) et j'aime beaucoup ces pubs !

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !
Identifie-toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !