« The All Woman Project » démarre 2017 avec une nouvelle campagne

Par  |  | 3 Commentaires

The All Woman Project revient en 2017 avec une toute nouvelle campagne qui célèbre toujours la diversité des femmes et de la beauté dans le monde de la mode.

« The All Woman Project » démarre 2017 avec une nouvelle campagne

La photo illustrant cet article appartient à Heather Hazzan 

Mise à jour du 1er février 2017 — The All Woman Project, qui prône la diversité de la beauté dans le milieu de la mode, revient avec une nouvelle campagne, une nouvelle ambiance et d’autres femmes sublimes. Les images, elles, sont toujours sans retouche !

Vogue, qui a interviewé les deux femmes à l’initiative du projet, rapporte que la première campagne avait été extrêmement bien accueillie par le public et les consommateur•trices de l’industrie de la mode qui demandent plus de diversité dans la représentation des corps.

À ce propos, l’une d’entre elles, Charli Howard, raconte :

« C’est aussi très intéressant que la hausse de la diversité au sein des médias mainstream coïncide avec le climat politique dans lequel nous sommes.

Les femmes choisissent d’exposer leurs défauts et leurs imperfections, contre celui qui pense que les femmes ne sont que des objets. »

Parmi les personnes qui posent pour cette nouvelle campagne, on retrouve entre autres la mannequin sénégalaise Khoudia Diop, la blogueuse et doyenne du groupe Lyn Slater (quelle classe !), et la surfeuse Quincy Davis.

Si toi aussi tu veux rejoindre le mouvement, tu peux poster ta photo sur Instagram avec le hashtag #iamallwoman et poker @allwomanproject.

À lire aussi : Naja, une nouvelle marque de sous-vêtements « nude » pour toutes les teintes de peau !

Le 1er septembre 2016 — Si le monde de la mode est souvent raillé pour son intolérance vis-à-vis des différents corps, on ne peut pas nier que depuis quelques années maintenant, les choses bougent.

Eh oui, là où les critères de beauté des mannequins étaient pendant trop longtemps immuables, on voit en ce moment de plus en plus de modèles différents arriver sur le devant de la scène.

« Grandes tailles », en situation de handicap ou atteint•e•s d’une maladie rare, trans, aux visages « atypiques » l’éventail de beautés s’agrandit et leur mise en avant dans les médias se fait de plus en plus ! Tout ça est évidemment très positif, et permet à tout un panel de personnes de pouvoir s’identifier à des physiques diversifiés.

Pour célébrer tout ça et aussi montrer qu’il existe en effet une grande diversité de corps dans le monde de la mode, deux mannequins ont décidé de lancer The All Woman Project.

Peachy 🍑 ! #iamallwoman #allwomanproject #love

A post shared by All Woman Project (@allwomanproject) on

Via cette campagne, la modèle française Clémentine Desseaux et son amie Charli Howard, toutes deux habituées des podiums et appareils photos, veulent mettre en avant différents corps, sans retoucher aucun cliché.

Les deux mannequins déclarent d’ailleurs :

« Ce n’est pas parce qu’on est mannequin que l’on n’a pas de cellulite, et le contraire est aussi vrai.

Avec ce projet, on veut montrer que nous sommes comme tous le monde, avec nos défauts et parfois notre manque de confiance en nous, contrairement à ce que les images de mode veulent faire croire.

En tant que consommateur, vous méritez de voir des photos de mode léchées, mais dans lesquelles vous pouvez vous retrouver. Cela implique de ne pas montrer que des mannequins blanches ultra-minces, mais plein de corps différents. »

all-women-project-diversite-mode

Avec le hashtag #IamAllWoman, les créatrices de The All Woman Project invite les jeunes femmes du monde entier à poster des vidéos et photos sur les réseaux sociaux (et à leur envoyer via leur site) mettant en avant leur propre beauté.

Tout ça ne sera pas vain, car Clémentine Desseaux et Charli Howard se serviront de ces contributions pour créer un film compilant tous les messages positifs et images de corps différents, qui sera projeté pendant la Fashion Week de New York.

Clémentine conclut de façon complètement positive :

« C’est possible de faire de ce monde un meilleur endroit. On peut accomplir tellement de choses en croyant en soi. On veut simplement que plus de femmes fassent la même chose. »

De bien belles paroles pour un bien beau projet !

Valeur : + de 35€
18.90€ + 4€ de livraison

JulietteVonGeschenk

Juliette est la rédac mode de mad. Elle a un diplôme de styliste-modéliste, beaucoup trop de fringues dans son placard, et adore les séries animées. Des fois elle vit des hauts, des fois elle vit des bas, mais la plupart du temps, elle vit sa vinaigrette.

Tous ses articles

Commentaires
  • Charlie-Culotte
    Charlie-Culotte, Le 3 septembre 2016 à 14h22

    Ça c'est une vraie belle campagne qui donne envie ! On complexe pas et on se sent aussi belle que les mannequins.
    (même si après on déprime un peu parce qu'on n'a pas un aussi joli visage :lol:) (enfin surtout moi :shifty:)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!

Gestion des cookies

Partages sur les réseaux sociaux

Grâce à ces cookies, nos articles peuvent être directement partagé sur les réseaux sociaux via des boutons de partages. Ces cookies sont gérés par l'éditeur de chaque réseau social.

Facebook, Twitter, Pinterest, Whatsapp
facebook
twitter
pinterest
whatsapp

Mesures d'audience

Nous mesurons les visites de manière anonyme sur les différents articles pour comprendre les intérêts de nos lectrices.

_ga, _gaq, _gid,
_ga, _gaq, _gid
cb

Stream

Nous faisons parfois des lives sur Youtube ou Facebook. On utilise ce cookie pour ne pas afficher les streams si tu ne souhaites pas les voir sur le site.

hideStream

Publicitaires

Ces cookies sont déposés par Smart AdServer et DFP, les outils que nous utilisons pour afficher des publicités sur le site. Ces publicités servent au financement de madmoiZelle et sa rédaction.

smartadserver, doubleclick
smartadserver
doubleclick

Close your account?

Your account will be closed and all data will be permanently deleted and cannot be recovered. Are you sure?