Des aliments façon porno pour Le Guide Restos Voir

Du boeuf en forme de pénis et une huître comme un vagin... C'est la campagne plus drôle que classieuse du Guide Restos Voir.

Au Canada, le Guide Restos Voir fête ses 18 ans. Pour célébrer l’âge de la majorité, une campagne d’affichage a été faite sur ce thème. Réalisée par Publicis avec des photographies de Leda & St Jacques, elle fait des parallèles entre la nourriture et le sexe.

C’est drôle comme une vanne distinguée (du genre un bon vieux « tire sur mon doigt »), forcément. Toutefois, j’aimerais émettre une petite critique : pourrait-on arrêter de comparer mon organe génital et celui de mes camarades à un fruit de mer malodorant et gluant ? S’il vous plaît. Pitié. Je suis à deux doigts de créer une association. Je l’appellerai le SHNEC, pour Solidarité Heureuse Niant l’Excécrabilité Comparative, et son slogan, ce sera « Ma chatte n’est pas une huître ».

J’aimerais préciser pour plus de transparence que je n’ai pas réussi à mettre le doigt sur le deuxième aliment qui est assimilé à notre con. Est-ce une betterave ? Un gros jambon ? Du gingembre ? Je ne le sais. J’ai bien demandé au reste de l’équipe, mais j’ai fait chou blanc :

L’entraide : une allégorie.

Ça rappelle pas mal le porno opposé à la vie avec des aliments : ça fait rire, la comparaison est tout à fait plausible, mais ça ouvre pas forcément l’appétit. 

– via

Big up
Viens apporter ta pierre aux 14 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Claire7
    Claire7, Le 16 novembre 2013 à 13h53

    Le truc "inconnu" c'est une patate douce, non?! ^^

Lire l'intégralité des 14 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)