Alexander Wang quitte la direction artistique de Balenciaga

Par  |  | 1 Commentaire

La nouvelle a été officialisée hier : Alexander Wang quitte (déjà) la direction artistique de la maison Balenciaga.

Alexander Wang quitte la direction artistique de Balenciaga

La rumeur qui courait dans le monde de la mode depuis plusieurs semaine a été confirmée hier : le jeune prodige de la mode Alexander Wang quitte la direction artistique de Balenciaga à la prochaine saison.

C’est le magazine WWD qui officialisé la nouvelle, révélant qu’en réalité, le créateur new-yorkais était en négociation depuis plusieurs mois avec le groupe Kering (à qui appartient la maison de couture), qui a finalement décidé de ne pas renouveler son contrat. Son talent à la sauce Balenciaga sera donc présenté pour la dernière fois au mois d’octobre 2015, pour la collection printemps-été 2016.

À lire aussi : Alexander Wang arrive chez Balenciaga

Si la marque n’a pas voulu donner plus de détail, on peut supposer qu’elle a peut-être décidé d’écarter le styliste de la direction artistique, qui se faisait beaucoup plus connaître avec sa propre griffe qu’avec ses créations produites pour la célèbre maison. Sa notoriété en tant que designer dépassait peut être un peu trop au goût de la direction de Balenciaga.

Car si Wang a bien su reprendre les clés de la griffe, ses défilés n’étaient pas non plus transcendants, respectant bien le style architectural si cher au coeur de feu Cristobal (le fondateur de la marque, ndlr), apportant seulement une petite touche un peu plus sportswear aux vêtements, typique de son propre style. Il faisait très bien son travail, sans non plus révolutionner la maison.

Peut-être le créateur n’était-il pas tout à fait épanoui dans ce travail non plus, malheureusement je ne peux faire que des suppositions à propos de ce départ prématuré.

alexander-wang-balenciaga-instagram

Alexander Wang sur la préparation du défilé automne/hiver 2014-2015.

C’est donc après deux ans et demi de bons et loyaux services que Wang tire son chapeau à Balenciaga, pour continuer de s’épanouir librement en tant que créateur indépendant, exercice dans lequel il excelle. Son prochain objectif est de rallier sa marque à un grand groupe, qui pourra ainsi lui délivrer plus de fonds pour exprimer pleinement son art.

Alexander Wang reste néanmoins un créateur extrêmement talentueux à suivre de (très) près.

À lire aussi : Alexander Wang crée l’hystérie en offrant des vêtements

Valeur : + de 40€
18.90€ + 4€ de livraison

JulietteVonGeschenk

Juliette est la rédac mode de mad. Elle a un diplôme de styliste-modéliste, beaucoup trop de fringues dans son placard, et adore les séries animées. Des fois elle vit des hauts, des fois elle vit des bas, mais la plupart du temps, elle vit sa vinaigrette.

Tous ses articles

Commentaires
  • Hatalide
    Hatalide, Le 30 juillet 2015 à 19h12

    Tout à fait mon genre Alexander :culotte:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!

Gestion des cookies

Partages sur les réseaux sociaux

Grâce à ces cookies, nos articles peuvent être directement partagé sur les réseaux sociaux via des boutons de partages. Ces cookies sont gérés par l'éditeur de chaque réseau social.

Facebook, Twitter, Pinterest, Whatsapp
facebook
twitter
pinterest
whatsapp

Mesures d'audience

Nous mesurons les visites de manière anonyme sur les différents articles pour comprendre les intérêts de nos lectrices.

_ga, _gaq, _gid,
_ga, _gaq, _gid
cb

Stream

Nous faisons parfois des lives sur Youtube ou Facebook. On utilise ce cookie pour ne pas afficher les streams si tu ne souhaites pas les voir sur le site.

hideStream

Publicitaires

Ces cookies sont déposés par Smart AdServer et DFP, les outils que nous utilisons pour afficher des publicités sur le site. Ces publicités servent au financement de madmoiZelle et sa rédaction.

smartadserver, doubleclick
smartadserver
doubleclick

Close your account?

Your account will be closed and all data will be permanently deleted and cannot be recovered. Are you sure?