8 bonnes raisons d’aimer l’hiver

L'hiver, c'est froid et le froid, ça pique. Heureusement, Alfrédette est là pour te donner quelques raisons d'aimer cette saison.

8 bonnes raisons d’aimer l’hiver

Nez rougis et microbes tueurs sont de sortie : alors que l’on a cru le printemps arrivé, une fourbe vague de froid s’abat présentement sur l’Hexagone (principalement le Nord Ouest), nous contraignant à sortir couvert-e-s de dix couches de vêtements.

L’hiver est encore là pour dix jours, et il ne semble pas prêt de décamper : au fond, pourquoi ne pas s’en réjouir ? Voici donc 8 raisons pleines de bon goût et de mauvaise foi d’aimer l’hiver malgré tout. Ne me remerciez pas, c’est cadeau.

Parce qu’il y a toujours pire ailleurs

À Toulouse, lorsque le thermomètre avoisine le zéro, les gens se recouvrent d’un mètre cube de vêtements et ne sortent que pour des missions relatives à leur survie (aller choper des victuailles au Monop’, faire des réserves de cassoulet, etc.). Pourtant, nos températures hivernales sont l’équivalent d’une canicule en Sibérie, et la ville la plus froide de France, Mouthe, grelotte à moins dix degrés. Pour ne pas me prendre de gelée de caribou au faciès, je ne parlerai pas du Canada – mais ayons tout de même une pensée émue pour nos amis d’outre-Atlantique qui endurent parfois des -40°C sans broncher (mais non sans se moquer).

Parce que tu n’auras plus à subir l’infâme torture de l’épilation

Nous vivons dans une société bien vile, qui opprime les poils et leur interdit de vivre liiiibres. Le rasoir te donne des cauchemars ? La cire te fait craindre le pire ? Tu vas à la crème dépilatoire aussi gaiement qu’à l’abattoir ? Réjouis-toi, jeune Padawan : si tu ne veux pas périr de froid en hiver, il te faudra te recouvrir d’une demi-douzaine de couches de vêtements qui cacheront ton pelage hivernal*.

*Fonctionne aussi avec la cellulite ou les tatouages Malabar.

Parce que la combinaison de ski = la classe

Sayxi.

Saviez-vous qu’il existait des fétichistes des moon-boots ? Des aficionados du pantalon Quechua ? Des fous du vêtement en lycra, prêts à tuer pour une paire d’après-ski ? (La mode hivernale a ses raisons que la raison ne connaît point, me souffle Pascal à l’oreille). Aussi, ne pleure plus en caressant du bout des doigts les robes que tu ne remettras pas avant deux mois, et exhibe fièrement ta combi Marsupilami. Parce que tu le vaux bien.

Parce que l’hiver peut servir de bonne excuse à ta procrastination

– Allô Maman ? J’ai pas eu mes partiels.

– (Bruit de tronçonneuse qu’on allume)

– Mais te fâche pas, c’est juste qu’il faisait très froid, du coup j’ai eu un rhume et j’ai été terrassée par le droit administratif…

– (Bruit de tronçonneuse qu’on éteint)

Parce que l’hiver te permettra d’arriver en retard la conscience tranquille

Exemple pratique : tu n’as pas réussi à te lever ton réveil a fait des siennes, et tu risques d’arriver en retard à un rendez-vous très important avec Bénédicte-Débila. L’hiver te permettra de lui sortir quelque chose du genre :

– Excuse-moi, mais mon poney a les pattes toutes gelées. Du coup, je vais devoir venir en traîneau, ça risque de prendre un peu de temps.

– Non mais ALLO quoi, t’es une fille, t’as pas de poney ?

– Excuse-moi, je ne t’entends pas très bien, ça doit être le froid…

– Allo ? Allo ? J’sais pas, tu me reçois ? T’es une fille, t’as pas de poney ! C’est comme si je te dis, « T’es une fille t’as pas de Barbie ». Si t’as trop de retard, ça va être la guerre mondiale de 78, moi j’te l’dis.

BREF.

Parce que le soleil, c’est has-been

…et ça dessèche la peau jusqu’au coeur. Regardez la maman de Giuseppe, si vous ne me croyez pas. Qui sait, si elle avait vécu au Pôle Nord, elle aurait peut être l’air un peu plus sympathique.

Oh, pardon Madame.

Parce que la neige

Tu viens d’apprendre que ton cher et tendre te trompait avec ton hamster ? Tu as réussi à faire exploser ta cuisine en faisant des pâtes ? Tes parents t’ont vendue sur eBay pour une somme modique ? Grâce à la neige, tous tes soucis tu oublieras. Et que celui qui n’a jamais perdu dix ans d’âge mental à la vue d’un flocon me jette la première boule de neige.

Parce qu’en hiver, il faut manger plus pour gagner plus

D’après Doctissimo et ma voisine de pallier, le froid puise dans nos réserves d’énergie. Ainsi, pour compenser cette carence, nous devrions nous goinfrer ingurgiter de plus grandes quantités de nourriture. Reprends donc un peu de raclette au petit déjeuner, tu en auras bien besoin pour affronter les rigueurs de l’hiver.

Et toi, quelles sont les raisons qui font que tu aimes autant l’hiver que l’intégrale de Dave en Blu-Ray ? Viens nous narrer tout cela dans les commentaires. Bisous bisous.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 25 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • ClemChad
    ClemChad, Le 17 mars 2013 à 19h58

    Le ski le ski le skiii!!! Le vin chaud aussi, et la température qui te permet de mettre ton pull en alpaga rapporté du Pérou mais qui te fait suer des hectolitres l'été. Toutes les bonnes excuses liées au froid (fac: trafic RER perturbé; apéro avec des gens relous: "eh mais les gars faut décaler avec le temps qu'il fait on va attraper la mort"; réunion de famille: "be boudrais pas bous refiler bes bicrobes", et j'en passe...). En bref, oui l'hiver a du bon, mais pour moi, l'été, y'a que ça de vrai!

Lire l'intégralité des 25 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)