L’aiguille et la bête : quand les humains se font tatouer des monstres

Une journaliste s'est associée à un photographe pour réaliser une vidéo tirant le portrait de trois personnes sous l'aiguille du tatoueur. Un point commun ? Ils se font tous encrer des monstres...

Julie Pujol, journaliste, et Léandre Chéron, photographe, se sont plongés dans l’ambiance d’un célèbre salon de tatouage parisien pour un très joli projet. L’aiguille et la bête est un mini-métrage où sont recueillis les trois témoignages, pris sur le vif, de trois tatoués.

En plein travail, ils accordent un peu de temps (et de courage) au projet très soigné, en noir et blanc. Céline, Sylvain et Laurent ont la particularité d’avoir choisi le même tatoueur et surtout un thème commun à encrer sous leur peau : les monstres, dragons et autres chimères.

Le film, en plus d’être très bien réalisé, entre dans l’esprit créatif et personnel de ces tatoué-e-s. Il te permettra également de découvrir le travail tout en finesse de l’artiste Jean-Yves de chez La main à six doigts (Paris).

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 3 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • WendyFoster
    WendyFoster, Le 3 mai 2014 à 21h30

    J'avais découvert le travail de Jean-Yves dans votre street tattoo avec la fille à l'artichaut et j'ai tout de suite accroché
    Je suis de Bretagne et pourtant je vais tout faire pour aller me faire tatouer par lui, j'aime vraiment trop ce style

Lire l'intégralité des 3 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)