Les 7 Mercenaires : Ethan Hawkes en interview

Ethan Hawke nous parle des 7 Mercenaires version 2016 !

Les 7 mercenaires vient de sortir au cinéma, et Ethan Hawke y campe Goodnight Robicheaux. Il revient sur son expérience.

Les 7 Mercenaires version 2016 vient de sortir en salles, et il s’agit du remake du film éponyme de 1960, qui était lui-même une adaptation des 7 Samouraïs sorti en 1954.

Le casting est loin d’être moche : les justiciers d’un jour sont menés par Denzel Washington, épaulé par Chris Pratt ou encore Ethan Hawke, contre un vilain entrepreneur présent sous les traits de Peter Sarsgaard, et le tout devant la caméra d’Antoine Fuqua.

Un remake des 7 Mercenaires au goût du jour

Il faut le reconnaître, un film des années 1960, c’est pas toujours ce qu’on a envie de voir en 2016. Alors oui, un groupe de hors-la-loi dans le rôle de justiciers, c’est une histoire assez classique, mais quand c’est bien mené, c’est très divertissant !

Antoine Fuqua propose ici un western traditionnel, sans l’aspect parodique signature de Tarantino. Ce ne sera peut-être pas le film de l’année, mais le contrat est rempli, les codes du genre sont respectés avec moult plans américains… Et non, ce n’est pas un western-spaghetti !

À lire aussi : « The Homesman », un western féministe à Cannes 2014 ?

Un groupe qui marche pour former les 7 Mercenaires

Les sept personnages ont chacun une spécialité, que ce soit le scalp, les tirs de sniper ou la maîtrise de l’humour. Et au final, leur dynamique de groupe très éclectique fonctionne à merveille car chacun occupe une fonction nécessaire au bon équilibre des 7 Mercenaires.

La figure d’Emma Cullen (Hayley Bennett), la veuve qui a soif de vengeance, est relativement classique pour un western. Sauf qu’en 2016, en plus d’avoir du cœur, elle sait appuyer sur la gâchette.

Malheureusement, avoir autant de personnages est aussi un défaut : contrairement aux séries, un film ne dispose pas d’assez de temps pour se consacrer suffisamment à chacun. Alors parfois, on a l’impression que les plus secondaires sont survolés.

Ethan Hawke retrouve Denzel Washington sous la direction de Antoine Fuqua comme à l’époque de Training Day, et franchement, ça se sentait dans leur première scène ensemble qu’il y avait un passé commun !

En salles depuis hier, Les 7 Mercenaires vous fera voyager au Far West en bonne compagnie.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre au seul commentaire !

Voici le dernier commentaire en date :

  • MDichou
    MDichou, Le 29 septembre 2016 à 15h11

    Olala je suis trop jalouse que tu l'ais rencontré ! Je suis totalement fan d'Ethan Hawke ! J'adore comme il raconte des histoires, ses yeux super expressifs, sa voix, son petit sourire en coin (je pars trop loin ? haha) ... En tout cas le film à l'air chouette :)

Aller sur le forum pour lire le seul commentaire

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)