Ces moments qui me font penser à ma grand-mère

Pondu par Gingermind le 3 juillet 2013     

Même si elle est toute jeune, parfois, Gingermind se compare à sa grand-mère à travers des actes très anodins. En voici quelques exemples !

J’étais persuadée que la fête des grands-mères était en juillet. Que nenni, c’est le premier dimanche de mars. Tant pis, j’ai le droit de parler de ma grand-mère quand je veux.

Quand je fais des mots croisés

Dans mon enfance, ma grand-mère n’était pas particulièrement adepte des cahiers de vacances ou des visites pédagogiques. En revanche je pense avoir suivi l’équivalent de cinq ans de cours intensifs de mots croisés grâce à elle. Dans notre petit fauteuil, chacune avec notre grille, moi force 2, elle force 57, et sa pédagogie toute particulière de cruciverbiste :

- Poisson en trois lettres ? Mais je connais aucun poisson en trois lettres moi…
- Ide.
- Plaît-il ?
- Ide. I-D-E. C’est le mot que tu cherches.
- C’est quoi ?
- Un poisson.
- Mais quoi comme poisson ?
- Un poisson qu’on trouve que dans les mots croisés.
- OK. Merci mamie. 

Ces moments qui me font penser à ma grand mère 3971270944 8d0a5e006b z

Puits de connaissances en 5 lettres : mamie

Quand je fais des boutures

Je ne trouve pas que le jardinage soit particulièrement un truc de mamie. En revanche l’art de la bouture me fascine au plus haut point. J’ai vu ma grand-mère maîtriser la technique pendant des années sans jamais réussir à la reproduire (en même temps j’arrive à faire crever des cactus IKEA).

La simple prononciation du mot « bouture » suffit à m’évoquer mon aïeule préparant consciencieusement ses petits pots de terreau sous la véranda. Ma grand-mère c’est un peu Jésus : elle multiplie les géraniums. Elle n’allait pas acheter une barquette entière de fleurs alors qu’un seul pot aurait suffi à son jardin. Hors de question de se faire arnaquer par le vendeur de Jardiland qui lui fait du gringue (d’après elle).

Ces moments qui me font penser à ma grand mère 3624437589 03b000de5b z

Quand je cuisine de A à Z

Ma grand-mère cuisine plutôt bien (doux euphémisme) mais elle sait vivre avec son temps. Plats surgelés, mayo en tube, chips arôme E404… Ses placards regorgent de cochonneries que je m’empêche d’acheter pour ne pas sombrer dans l’anarchie. Si c’est « nouveau et pratique », ça vaut le coup : une vraie groupie de l’industrie agro-alimentaire !

C’est vrai qu’avoir un bocal de sauce tomate toute prête « ça va quand même plus vite » (même si elle n’arrive pas à l’ouvrir) et que passé 80 ans j’en aurai probablement plus grand-chose à faire d’avaler des matières grasses hydrogénées, tant que ça me laisse plus de temps libre (pour mes boutures par exemple).

Je ne me suis jamais sentie aussi proche de ma grand-mère que le jour où je me suis mise en tête de faire des lasagnes maison. De A à Z : la pâte, la sauce à partir de vraies tomates — bon, je n’ai pas tué le boeuf, mais presque. Ça m’a pris au moins toute une journée (peut-être davantage, j’avais perdu toute notion du temps). Le progrès, ça a du bon.

Quand je me transforme en pin-up vintage (tous les jours, comme vous vous en doutez)

Une année où l’été fut pluvieux (dans la dernière décennie en gros), j’ai entrepris des fouiller dans toutes les boîtes à chaussures poussiéreuses de ma famille et j’ai récolté un nombre conséquent de vieilles photos en noir et blanc.

C’est à cette occasion que j’ai découvert que nos grand-mères étaient toutes des bombasses. Depuis, chaque fois que je porte une capeline, une gaine ou une paire de bas, j’ai la sensation de transporter un demi-siècle de classitude avec moi-même

Ça n’a que des avantages, sauf quand je suis en train d’enlever mes bas langoureusement devant Charles-Henri et que c’est à ce moment-là que mémé se rappelle à mon bon souvenir.

Ces moments qui me font penser à ma grand mère

Quand j’enregistre un programme télé

L’enregistrement des programmes télé, c’est dépassé. D’abord à la télé, « y a que des rediffs » et « de toute manière tout existe en replay ». Ajoutons à cela la concurrence du streaming et du téléchargement : forcément, il n’y a aucun intérêt à se lancer dans l’enregistrement.

Pourtant je trouve qu’il y a un charme surranné à prendre le temps de programmer les horaires de début et de fin d’enregistrement. Je pense toujours à ma grand-mère qui regarde chaque touche de la télécommande avant d’appuyer dessus. Enregistrer demande un peu d’organisation : il faut anticiper mais c’est aussi programmer un temps pour s’occuper de soi.

Planifier un après-midi emmitouflée dans un plaid avec une tisane pour regarder le Navarro diffusé au milieu de la nuit précédente, ça n’a pas de prix ! (Est-ce qu’on parle toujours de ma grand-mère ou est-ce un aveu coupable ? Le doute est permis.)

Ces moments qui me font penser à ma grand mère 401F5487 A47D A9EF 5D2E092FEBF20002
« Mais c’est pas Navarro ! » « Et comment ça se fait que tu le saches ? »

Quand le monde va trop vite pour moi

Une actualité politique bouillonnante, des dizaines de pays à découvrir et des collégiens qui utilisent déjà un langage que je ne maîtrise plus : tout cela me donne le tournis. Je suis toujours incapable de maîtriser les écrans tactiles de smartphone (gros déficit psycho-moteur) et quand mon PC plante inopinément il m’arrive d’utiliser la même astuce de Castor Junior que ma grand-mère, à savoir « bon, on va débrancher la prise, parfois quand on rebranche, ça remarche ».

De manière générale, face aux galères de l’inconnu, ma grand-mère a tendance à se raccrocher à ce qu’elle connaît bien. C’est souvent la bonne stratégie pour ne pas céder à la panique. J’en prends note pour ma vie future. 

Ces moments qui me font penser à ma grand mère mamie4

« Non mamie, à une main, comme ça » « Saperlipopette, J’ai fait une écharpe » sur lefthandedtoons.com 

Et toi, il y a des moments ou des activités qui te font penser à tes grands-parents ?

Ça vous a plu ? Partagez !

131 BIG UP

Ne ratez aucun article de madmoiZelle.com !

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez notre actu deux fois / semaine

Entrez votre email ici :

Cet article a été pondu par Gingermind - Tous ses articles

Gingermind a lu madmoiZelle en sous-marin pendant de longues années avant de se lancer en 2013. Après 6 mois passés à poster des cartes postales de Suède elle s'est dit qu’il était temps de diversifier ses articles tout en gardant du LoL dedans. A ses heures perdues elle aime faire du rubik’s cube, chercher à percer le mystère de la texture des chips aux crevettes et surprendre tout le monde en avouant qu’elle ne mange jamais de chocolat (toi aussi je t’ai eu !)

Tous les articles Humeurs & Humours, Moi, moi et moi, Petites Typologies et aussi Vis ta vie
Les autres papiers parlant de , , ,

Les 10 dernières réactions à cet article sur le forum

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !
Identifie-toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !

  1. PatrickPatrick

    Le 03 juillet 2013 à 17:33

    Joli article!

    Pour moi ce sont:
    - les crêpes: quand, petite, j'allais chez mes grands-parents, on ne dérogeait pas à la tradition: au moins un soir à manger des crêpes. Les meilleures.
    - Miss France: depuis toujours on a regardé l'élection ensemble à faire nos pronostics (et à manger des crêpes). Depuis quelques années je suis un peu plus loin et Alzheimer fait son arrivée…mais je l'appelle toujours ce soir là.
    - Femme actuelle: quand j'en vois un chez le marchand de journaux, c'est elle que je vois.
    - Les mots fléchés: dans le lit le soir. En s'endormant dessus. Parfois ça m'arrive, et je pense à elle…
    -Arabesque! Jessica Fletcher forever

    Je suis loin et dans sa tête elle s'éloigne, mais grâce à tout ça j'y penserai toujours <3
  2. MilkycowMilkycow

    Le 03 juillet 2013 à 17:58

    J'ai passé une bonne partie de ma jeunesse avec mes grands-parents car ils habitaient chez ma mère et moi, été comme hiver, jusqu'à mes 12 ans. Depuis, je les vois encore assez souvent. Je me reconnais donc dans à peu près tout de cet article, sauf peut-être les enregistrements et la mode car ma grand-mère n'est pas trop du genre à faire l'un, et je ne suis pas trop du genre à m'intéresser à l'autre…

    Moi j'ajouterais les moments où je fais du tricot ou de la couture (c'était très rare jusqu'à présent mais je compte apprendre pendant les vacances, au moins pour savoir recoudre un bouton^^) et SURTOUT: lorsque je regarde "Questions pour un champion" et autre "Des chiffres et des lettres" et "Motus"…car oui, j'adore ces jeux-là que je regardais tout le temps avec eux dans mon enfance (même "La chance aux chansons" quand j'étais malade) et qu'il m'arrive encore assez souvent de regarder maintenant:). Je trouve ces jeux très intéressants, surtout QPUC, j'y joue en ligne parfois, et je rêve même d'y participer un jour, à la télé:rockon:
  3. ZukoZuko

    Le 03 juillet 2013 à 18:52

    Mon dieu j'étais pliée devant le dernier dessin !

    Moi aussi quand je fais des mots fléchés je me fais penser à ma mamie ! On en fait ensemble des fois :) Et puis mon autre mamie me mets toujours les mots fléchés du Républicain Lorrain de côté pour quand je viens (sauf qu'ils sont super durs du coup j'en ai une sacrée pile qui m'attend :oo:)

    Sinon, quand je fais de la couture :coeur:
  4. ZguZgu

    Le 03 juillet 2013 à 19:54

    Cet article il est tout doux et moelleux comme une mamie :happy:
    Mais j'ai pensé plus à mon grand père en le lisant puisque j'ai pas trop connu ma grand mère, j'étais jeune quand elle est morte.

    Je pense à lui quand je fais des mots croisés parce qu'il en faisait des fois aussi sur la grille du journal, mais à sa manière… Je me souviens toujours le jour où j'ai lu à "on est bien" en trois lettres "mer"… Je lui demande pourquoi il a mis ça, il me répond "bèh parce qu'on est bien à la mer!". :jv:

    Quand je joue à la ligne droite avec les petits cousins, le jeu où on a besoin que de 3 bâtons, 3 cailloux et de tracer des traits dans la terre. "Les choses les plus simples sont souvent les meilleures"

    Quand je m'achète des pantoufles… c'est vraiment un truc de vieux ça

    Quand je me mets à rafistoler des trucs au lieu de racheter du neuf de suite. Je me rends compte que je fais un peu comme lui, à la Mac Gyver du pauvre on peut dire..

    Et tellement d'autres choses…
  5. P. GarciaP. Garcia

    Le 03 juillet 2013 à 22:20

    Ma mamie se rappelle à mon bon souvenir quand j'enfile un tablier et que je cuisine un repas entier. Parce que déjà quand j'allais chez elle j'avais l'équivalent de 2,5 repas (succulents comme il se doit) qui m'attendaient sur la table de la salle à manger :surprised:  :nomnom:  :drama:
    Et puis selon les simulations que j'ai faites sur internet quand j'aurais son âge je lui ressemblerai beaucoup :moqueur:
    Quand je récupère des graines à planter, des boutures ou des aromates frais, aussi. Ma grand-mère a la main verte, tout pousse chez elle même dans des petits pots sans engrais :clap: Moi par contre, les seules choses qui résiste à mes traitements ce sont les succulentes (plantes grasses) :shifty:
  6. FrédibouFrédibou

    Le 04 juillet 2013 à 00:17

    Chouette article ça m'a fait repenser à ma grand mère. ;)
  7. Magnolia MagentaMagnolia Magenta

    Le 04 juillet 2013 à 07:45

    Article très tendre et chouminou :puppyeyes: Ca donne envie d'aller faire un gros bisou à sa mamie.
  8. riana08riana08

    Le 04 juillet 2013 à 12:13

    Awww… Voilà, merci, je me retrouve avec l'œil bien humide maintenant!
  9. Geek-iGeek-i

    Le 04 juillet 2013 à 13:24

    Je ne pense pas à elle moi, je profite des moments que j'ai avec elle :jv:
    Toute fois, la confiture de mure, les smarties, les rocking chair, me font penser à son papa que j'ai connu plus jeune…
  10. Mzelle-fraiseMzelle-fraise

    Le 05 juillet 2013 à 14:56

    Je pense à elle quand je fais la cuisine, quand je vois un puzzle, quand je fais du café, quand il m'arrive un truc : après "j'appelle maman" vient le "j'appelle mamie" , quand avec mon homme on a un débat sur les croyances religieuses, quand je zappe sur Arte, quand je réalise avec difficulté qu'elle n'est pas éternelle, et surtout quand je nous vois en famille parce que c'est elle qui a construit ça, cette stabilité familiale qu'elle préserve coute que coute. C'est ce qu'elle nous a offert de plus précieux.

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !
Identifie-toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !