Cinq looks marquants des années 90

Les années 90 sont une mine de looks bien spécifiques. Certaines tendances sont restées dans les oubliettes du passé, et d'autres ressortent ponctuellement pour nous rappeler qu'elles ne sont jamais très loin.

Cinq looks marquants des années 90

Article du 25 janvier 2013

Chaque décennie a son lot de looks emblématiques, pour ne pas dire complètement improbables. Et les années 90 ont bien sûr eu leur lot de styles bien particuliers.

Les années 90, une autre décennie de looks bien spécifiques

J’ai une pensée émue pour les pattes d’éléphants en velours et feu-de-plancher ou les chemises satinées à motif psyché des 70’s.

Et également des réminiscences douloureuses des épaulettes supersoniques des 80’s, qui ont dû éborgner pas mal d’innocents.

Remercions les clips musicaux de nous fournir un précieux témoignage sur ses lointaines époques et leurs errances vestimentaires.

Grâce à eux, j’ai pu compiler pour vous une petite revue de ces vêtements emblématiques des années 90, pour le meilleur, et surtout pour le pire.

Le style « nombril apparent » des années 90

Si vous avez grandi dans les années 90, il est peu probable que vous ayez échappé à ce style vestimentaire. La légende veut qu’une inflation du prix du tissu ait forcé les fabricants de vêtements à diminuer la surface de nos t-shirts de 50%.

D’où cette sombre période également connue sous le nom de l’invasion des cyclopes (rapport au nombril qui évoque la forme d’un oeil unique).

Vous pouvez jeter un oeil au clip ci-dessous dans lequel la chanteuse des Vengaboys arbore fièrement sa brassière avec un pantalon baggy, soit l’uniforme de la chanteuse des nineties : Xtina, Sporty Spice, Mariah Carey ou encore Sandy Valentino.

Le baggy XXXL de Mc Hammer

Le look street a fait des émules durant les années 90, au point de causer quelques légères dérives. Par exemple, lorsqu’en 1990, le rappeur Mc Hammer reprend Superfreak de Rick James, il adopte un look à l’ampleur démentielle.

Je te parle pas des baggy DDP. Là on est sur un autre level car personnellement, ses baggys multicolores m’évoquent surtout une montgolfière ou un ballon de baudruche dégonflé.

Toujours est-il qu’avec une ampleur pareille, une flatulence de trop, et MC Hammer s’envolait vers d’autres cieux. Can’t touch deny this.

Le t-shirt en résille de Right Said Fred, icône des années 90

La résille a marquée ma pré-préadolescence dans les années 90. Les collants en résille de mes copines punkettes, le bonnet en crochet de Lââm, les tuto Jeune & Jolie pour créer une brassière à partir d’une paire de collants en résilles… mais aussi le t-shirt de Right Said Fred.

Si toi aussi, comme Fred en 1991, tu te sens trop sexy pour ta chemise, déchire-la, et investis dans un t-shirt en mode filet de pêche.

Et prie pour que personne ne chante La pêche aux moules en te voyant. Pour l’anecdote, j’ai eu l’occasion de voir Right Said Fred en concert, cet été, en Slovaquie and guess what ? Il a gardé sa chemise. Dé-si-llu-sion.

Les années 90 et le look fluo de Technotronic

Une seule explication à cette débauche de fluo qui agresse la cornée des innocents spectateurs : le réalisateur de ce clip était en plein bad trip lorsqu’il l’a tourné.

La vision de toutes ces combinaisons de lycra fluorescent me donne presque envie de me mettre à l’aerobic. Presque.

La tendance « chemise ouverte » des années 90

J’ai désespérément cherché sur Internet quelques informations indiquant qu’un micro-climat s’est abattu sur le monde durant les années 90.

Hélas, je n’ai rien pu trouver à ce sujet, et n’ai donc aucune explication valable pour la tendance lourde de la mode masculine de cette époque : la chemise ouverte sur torse bodybuildé et plus huileux qu’un kebab.

Alliage, Boyzone, 2be3 ou encore World’s Appart, j’en connais plus d’un qui a dû choper un rhume des tétons en essayant de les imiter.

Cela dit, comme je ne suis pas mesquine, je ne ferai aucun commentaire sur les chorégraphies qui feraient passer la choré de Gangnam Style pour un ballet du Bolchoï.

À votre tour : quels sont les clips qui vous inspiraient lorsque vous mangiez votre bol de Choco Pops’, le samedi matin, en mattant Charly et Lulu au Hit Machine ?

À lire aussi : La tendance mode des années 90, le retour de la vengeance

POURQUOI REGARDER THE HANDMAID’S TALE ALORS QUE ÇA MET BIEN LE SEUM ?

MarinaBne


Tous ses articles

Commentaires
  • Pepitozcrokett
    Pepitozcrokett, Le 19 décembre 2013 à 20h05

    bluefairy;3894583
    god damned, je viens de réaliser la portée du clip de vengaboys et à quel point la chanteuse était trés Distiiiiinguééééée.

    pour ma part j'ai eu la totale le bob, la casquette avec le kangourou qu'on portait à l'envers, le combo baggy nombrilalair dans tshirt (demi tshirt) camouflage asymétrique (si si) rehaussé par ces magnifiques collier imitation tatoo qu'on trouvait sur tous les marchés dignes de ce nom. Je me souviens même m'être essayé au mascara pour cheveux (le bleu et le violet)...

    petite nostalgie quand je repense à mes salopettes XXL mais portées sans les bretelles bah oui sinon c'est trop has been!
    un peu plus tard peut être pour contrer l'effet cyclope on a superposé des tshirt AU DESSUS de polos manches longues... si si parce que les skaters et le chanteur de the Offspring le faisaient et que c'était la classe....(maintenant les skaters portent des slims ya plus de valeurs)
    Dans tous les cas on s'en fout à l'époque on était cool!
    TOUT pareil:troll:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!