4 produits de beauté qui nous veulent du mal

Pondu par Annelise le 28 janvier 2013     

Certains produits sont inventés pour nous faciliter la vie, mais se révèlent, à l’utilisation, être de dignes descendants de Satan. Retour sur ces inventions diaboliques.

Les produits de beauté ne sont pas qu’un oasis de bien-être et de volupté. Non. Quelque part, dans l’ombre d’un laboratoire clandestin, des markéteux obligent les scientifiques à créer des produits efficaces mais piégés. Leur but ? Nous faire souffrir.

Le patch anti-points noirs

4 produits de beauté qui nous veulent du mal mal1Photo : Michelle Phan

L’idée de base est plutôt bonne : un patch qui, en séchant sur ta peau, attrape les points noirs comme de la cire attraperait les poils. Tu retires et hop : ce qui peuplait ton nez est désormais sur le patch, te laissant entrevoir à quel point tu ressemblais à un champ de poireaux. Bon, c’est vrai que dans la lutte contre les points noirs, il n’y a pas de produits miracles : l’esthéticienne ça fait mal, le gommage ça ne marche pas toujours et le papier de verre n’est pas recommandé. Le patch réserve une bonne surprise lors de son retrait : non seulement il te reste des points noirs plein le nez, mais en plus tu viens de perdre environ 90% de ton épiderme nasal. Ce truc arrache tout sur son passage. Après plusieurs tentatives, la seule chose dont tu rêves, c’est de vivre en harmonie avec tes points noirs.

L’huile pour le bain

Le bain, quand bien sur on possède une baignoire, c’est un peu notre BFF, une âme sœur dans ce monde. Tu peux y lire ce que tu veux (pas madmoiZelle : Internet n’est pas waterproof), te faire une barbe de père Noël en mousse, sentir une ballistic te picoter les fesses… Bref, tout est possible dans un bain. Ils ont même inventé de l’huile pour mettre dedans. L’huile de bain permet d’hydrater la peau directement dans l’eau, sans devoir se retartiner en sortant. Bonne nouvelle pour les peaux archi sèches non ?

Mais soyons réalistes : combien de personnes sont restées bloquées dans ces conditions ? Combien ont souffert de l’effet « fesses qui glissent » ? Combien se sont vues contrainte de voir leurs doigts friper jusqu’à ce qu’on vienne les libérer de leur baignoire ? Tant de victimes silencieuses de ces huiles parfumées…

Le masque à l’argile verte

4 produits de beauté qui nous veulent du mal mal2

Pendant mon adolescence, j’ai bien dû alimenter la filière du marché de l’argile de plusieurs milliers d’euros. Je pensais alors que l’argile verte était la meilleure alliée de ma peau grasse, absorbant assez d’huile pour pouvoir alimenter tout Dunkerque en frites fraîches. Non seulement j’avais tort, mais en plus je ressemblais à une vieille dame en plein lifting quand le masque se mettait à sécher. Cette sensation de peau qui tire jusque derrière le dos ? Merci l’argile verte ! Cette impression de partir en lambeaux dès que tu essayes de parler avec le masque sur la peau ? Merci l’argile verte !

Le ressort anti-duvet

Ce petit appareil est un simple ressort qui permet d’arracher les poils du visage en trente secondes top chrono. L’utilisation est archi simple, moins compliquée que la cire, et beaucoup moins longue qu’avec une pince à épiler. Bref, le ressort à stachemou, ça paraissait presque trop parfait. J’étais pleine d’espoir à l’idée d’anéantir mon duvet sans y laisser de l’argent, du temps, et des cris de bête enragée. Grave erreur. Le ressort à stachemou te fait l’effet d’une moissonneuse-batteuse venue t’arracher chaque poil un par un avec une lenteur infinie. Ça fait mal, tu as envie de vendre ta mère pour que ce supplice s’arrête, et au final tu regrettes d’avoir résilié ton abonnement chez Body Minute. Même à 2€ sur ebay, même un soir de désuétude, ne tentez pas. Jamais.

Ça vous a plu ? Partagez !

173 BIG UP

Ne ratez aucun article de madmoiZelle.com !

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez notre actu deux fois / semaine

Entrez votre email ici :

Cet article a été pondu par Annelise - Tous ses articles

Née de l'union d'un kabuki ardennais et d'une encre à lèvres rouge, Annelise a délaissé son habitation naturelle (un Sephora de province) pour rejoindre madmoiZelle en 2010. Dans la vie, elle aime manger des burritos, tester des produits de beauté et se croire dans un épisode de Gossip Girl.

Plus de Annelise sur le web :

Tous les articles Beauté
Les autres papiers parlant de , ,

Les 10 dernières réactions à cet article sur le forum

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !
Identifie-toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !

  1. diydiy

    Le 31 janvier 2013 à 18:06

    Posté par pink-tarama
    Mais, mais…  où est l'épilation tout court dans cet article ?! (cire chaude/froide, épilateur…)  Parce que si s'arracher les poils des guiboles (ou autre) est une pratique qui ne nous veut que du bien, je crois que quelque chose m'échappe :shifty:
    Je considère ça comme une sorte d'auto-flagellation en fait :fouet:  (oui carrément)

    Perso je le fais qeulement quand je me sens VRAIMENT obligée mais sinon, toute l'année je vis en harmonie avec ma fourure (et ça ne dérange absolument pas mon copain, pour celles qui se demanderaient) :taquin:

    Bref, je voulais juste rappeler que ce n'est pas une obligation et que ça ne devrait pas être considéré comme banal je trouve…

    ça ne fait pas mal sur le reste du corps quand tu le fais régulièrement (tous les 15 jours au début puis de moins en moins car au fil du temps les poils mettent plus de temps à repousser), si tu as mal c'est parce que tu laisse les poils repousser trop longs avant d'épiler (c'est aussi pour ça que ça fait mal la première fois). Il faut s'épiler quand ils n'ont que quelques millimètres.

    Après je ne comprends pas qu'on ne soit pas gênée par les poils quand on sait ce que c'est d'être épilée. Je ne pourrais pas m'en passer, avec des poils on transpire, la sensation est loin d'être douce au toucher (je sens même le frotis contre les vêtements) et pour les rapports intimes c'est 1000 fois plus agréable pour la femme comme pour l'homme.
    En plus j'ai la peau fine et fragile, elle dessèche et s'irrite plus facilement quand je ne suis pas épilée.

    Si un mec me dis que les poils ne le dérangent pas, je me pose trois questions : est-il gay ? ment-il pour ne pas me vexer ? est-il si peu intéressé par mon corps (et donc par moi) ?
  2. diydiy

    Le 31 janvier 2013 à 20:35

    Posté par foxey
    Posté par diy
    Si un mec me dis que les poils ne le dérangent pas, je me pose trois questions : est-il gay ? ment-il pour ne pas me vexer ? est-il si peu intéressé par mon corps (et donc par moi) ?

    :stare:

    C'est vrai que si un mec ne colle pas à un cliché ("bah les poils c'est moche" entre autres), il est forcément gay ou de mauvaise foi.

    C'est pas comme s'il pouvait être juste "suffisamment" attiré par toi pour se dire "Bof c'est que des poils après tout".
    C'est pas comme s'il pouvait même aimer ça et ne pas oser le dire (un mec qui aimerait les poils, ça se saurait hein, c'est pas comme s'il y avait des catégories "Hairy" sur quasiment tous les sites porno)

    Et puis, pour finir, c'est pas comme si on pouvait vivre autrement que par le regard des mecs aussi :stare:

    Je n'ai pas voulu dire que tous les mecs sont comme ça, ni même un seul d'ailleurs, je dis que ce sont les inquiétudes qui me viendraient en tête, mon stress personnel. ;)
    (mais un mec qui mate du porno au delà de 16 ans c'est déjà bof, si en plus ce sont des trucs pour fétichistes je le vire, pas de pervers chez moi :()
    Ce n'est pas une question d'esthétique, mais de toucher, la sensation est plus agréable sans. Quand aux poils sous les aisselles, quand on est sportive (ou sportif) c'est une cata, ça schlingue. De ce côté là mon copain aussi s'épile sous les bras, je supporterai pas autrement.
  3. elrewinelrewin

    Le 01 février 2013 à 12:30

    Moi ça fait des années que j'utilise l'argile en masque et franchement, je n'ai jamais eu de problèmes. Au contraire, j'aimais bien cette sensation de porter un masque qui craquèle quand tu bouges les muscles de ton visage ! Par contre, c'est vrai que ça dessèche énormément (ça purifie donc forcément) donc peaux sèches et sensibles s'abstenir. Et même moi qui ai la peau bien grasse, je m'empresse d'hydrater après.

    Sinon, j'aimerais bien savoir où vous trouvez les patchs anti-points noirs et le ressort à duvet. Ça fait des années que j'ai une colonie sur le nez et j'ai beau essayer les crèmes ou les gommages, ils ne partent pas ! Et même si c'est un peu décapant, de toute façon je ne pense pas que je le ferai toutes les semaines - une fois par mois sera amplement suffisant à mon avis.
    Et le ressort, c'est parce que je suis trop chochotte pour le faire à la pince à épiler :shifty:
  4. Ghost TownGhost Town

    Le 01 février 2013 à 17:39

    Et bien @diy, je m'épile le duvet à la pince et je choppe toujours le bulbe, je connais un macho italien qui interdit (macho…) à sa superbe femme de s'épiler, McCartney kiffe aussi les aisselles poilues chez les femmes (l'animalité de l'Homme et tout et tout…), et faut pas généralisé, c'est pas en regardant des pornos pasé l'adolescence, et qui plus est en trainant dans la section hairy, que ça fait de toi un-e pervers-e fini, idem pour le fétichisme, et un peu de perversité (en suivant ta définition j'entends) ne fait pas grand mal, du moment que personne n'est blessé contre son gré :cretin:.

    C'est pas pour te tomber dessus, au contraire, j'ai simplement trouvé tes remarques un peu déconcertantes.
  5. diydiy

    Le 01 février 2013 à 18:34

    Posté par ghost-town
    Et bien @diy, je m'épile le duvet à la pince et je choppe toujours le bulbe, je connais un macho italien qui interdit (macho…) à sa superbe femme de s'épiler, McCartney kiffe aussi les aisselles poilues chez les femmes (l'animalité de l'Homme et tout et tout…), et faut pas généralisé, c'est pas en regardant des pornos pasé l'adolescence, et qui plus est en trainant dans la section hairy, que ça fait de toi un-e pervers-e fini, idem pour le fétichisme, et un peu de perversité (en suivant ta définition j'entends) ne fait pas grand mal, du moment que personne n'est blessé contre son gré :cretin:.

    C'est pas pour te tomber dessus, au contraire, j'ai simplement trouvé tes remarques un peu déconcertantes.

    Pour le pervers, je parle du pervers selon les psy, pas comme on peut l'entendre dans le langage courant, ce n'est pas qu'une question de sexuel et oui je maintient une personne qui mate souvent du porno à l'âge adulte ou une qui mate des pornos "à thème" à des soucis de personnalité et quand on ne veut pas finir en dépression quelques années plus tard, il vaut mieux les éviter. Désolée si il y en a que ça touche sur ce site, je ne veux pas les blesser, encore moins qu'elles se sentent insultées ou je ne sais quoi, mais c'est la réalité.
    Un type qui interdit quoi que ce soit à sa femme, surtout quand ça touche au corps, ce n'est pas seulement un "macho" c'est bien plus grave, tu devrais dire à cette femme quelle lise "femmes sous emprises" ça pourrait lui être utile.
  6. diydiy

    Le 01 février 2013 à 18:47

    Posté par foxey
    Que tu préfères les sensations en étant épilée, c'est quelque chose que je respecte totalement, mais comme on dit "Les goûts et les couleurs…" :happy: Et ce n'est pas très encourageant pour les gens qui ne s'épilent pas de penser qu'ils ne seraient attirants qu'en le faisant (même si je comprends bien que c'est ton ressenti, c'est comme ça que j'avais interprété ton post au début)

    Bien sur qu'il y a des hommes (ou des femmes) que ça ne gênera pas mais prétendre que c'est courant et qu'une femme qui ne s'épile pas aura autant d'opportunités que les autres et ne choquera jamais un homme, c'est de l’hypocrisie et c'est loin de rendre service à la majorité des femmes.

    Être pro-poils ça n'a rien de féministe, au contraire c'est un recul, à l'époque de ma grand-mère et dans la jeunesse de ma mère, s'épiler était synonyme de "femme de mauvaise vie", elles ont beaucoup souffert de ça.

    Pour les pornos, si tu regardes rarement, pour te marrer ok mais si vraiment les trucs zarbs t'excitent, non ce n'est pas anodin.
    Et puis adulte, on sait ce que subissent les femmes (et surtout les gamines) dans cette industrie, et à quel point c'est malsain de s'éclater en regardant d'autres personnes pratiquer des actes sexuels.
  7. Ghost TownGhost Town

    Le 10 février 2013 à 03:23

    Posté par diy
    Posté par ghost-town
    Et bien @diy, je m'épile le duvet à la pince et je choppe toujours le bulbe, je connais un macho italien qui interdit (macho…) à sa superbe femme de s'épiler, McCartney kiffe aussi les aisselles poilues chez les femmes (l'animalité de l'Homme et tout et tout…), et faut pas généralisé, c'est pas en regardant des pornos pasé l'adolescence, et qui plus est en trainant dans la section hairy, que ça fait de toi un-e pervers-e fini, idem pour le fétichisme, et un peu de perversité (en suivant ta définition j'entends) ne fait pas grand mal, du moment que personne n'est blessé contre son gré :cretin:.

    C'est pas pour te tomber dessus, au contraire, j'ai simplement trouvé tes remarques un peu déconcertantes.


    Pour le pervers, je parle du pervers selon les psy, pas comme on peut l'entendre dans le langage courant, ce n'est pas qu'une question de sexuel et oui je maintient une personne qui mate souvent du porno à l'âge adulte ou une qui mate des pornos "à thème" à des soucis de personnalité et quand on ne veut pas finir en dépression quelques années plus tard, il vaut mieux les éviter. Désolée si il y en a que ça touche sur ce site, je ne veux pas les blesser, encore moins qu'elles se sentent insultées ou je ne sais quoi, mais c'est la réalité.
    Un type qui interdit quoi que ce soit à sa femme, surtout quand ça touche au corps, ce n'est pas seulement un "macho" c'est bien plus grave, tu devrais dire à cette femme quelle lise "femmes sous emprises" ça pourrait lui être utile.

    Non mais tu réalises les amalgames que tu fais ?
    Ensuite effectiment il est tout à fait répugnant qu'un homme interdise quoique ce soit à sa femme pour son bon plaisir, mais c'était juste un exemple parmi d'autres attestant de l'existence d'hommes hétérosexuels qui aiment qu'une femme conserve une part de sa fourrure de grand singe, sans forcément qu'il s'agisse d'un fétichisme d'ailleurs, que les gouts et les couleurs etc. J'arrete là le HS.
  8. Pink-TaramaPink-Tarama

    Le 12 février 2013 à 12:59

    Posté par foxey
    Posté par diy
    Si un mec me dis que les poils ne le dérangent pas, je me pose trois questions : est-il gay ? ment-il pour ne pas me vexer ? est-il si peu intéressé par mon corps (et donc par moi) ?



    :stare:

    C'est vrai que si un mec ne colle pas à un cliché ("bah les poils c'est moche" entre autres), il est forcément gay ou de mauvaise foi.

    C'est pas comme s'il pouvait être juste "suffisamment" attiré par toi pour se dire "Bof c'est que des poils après tout".
    C'est pas comme s'il pouvait même aimer ça et ne pas oser le dire (un mec qui aimerait les poils, ça se saurait hein, c'est pas comme s'il y avait des catégories "Hairy" sur quasiment tous les sites porno)

    Et puis, pour finir, c'est pas comme si on pouvait vivre autrement que par le regard des mecs aussi :stare:
     MERCI ! :top:
    C'est tout à fait (ou presque) ce que je comptais répondre. Je voudrais ajouter que mes poils sont blonds et très fins, donc j'ai du mal à comprendre en quoi leur présence empêcherait que mon mec ne soit pas intéressé par MOI : je ne suis pas cachée sous un tas de poils quoi  :eek:
    (non parce que j'ai du mal à saisir les arguments de Diy :confused:)
  9. AliicectAliicect

    Le 04 mars 2013 à 23:05

    Posté par diy
    Posté par aliicect
    Pour le petit duvet, y'a rien de mieux que la pince à épiler et une bonne lumière. C'est rapide et pas douloureux ;)!


    Tu es sure de bien parler de duvet ?  parce que la pince à épiler ça casse les poils, le duvet est trop fin, et ça fait un mal de chien, pourtant chui pas douillette, aucun soucis pour l'épilation sur le reste du corps.

    Oui, oui! J'ai aucuns problèmes avec la pince ^^
  10. Belle-de-nuitBelle-de-nuit

    Le 14 novembre 2013 à 14:40

    Posté par audreysydney
    D'ailleurs si quelqu'un a un vrai conseil contre ces petits boutons blancs qui m'arrivent après chaque épilation des sourcils faites moi savoir :) j'en ai deux trois à apparaître à chaque fois et c'est relou.

    Cela m'arrivait souvent lorsque j'allais chez mon esthéticienne a cause de la cire, meme si je n'avais pas l'impression qu'elle était trop chaude ma peau est trop fine pour la supporter. (Je suis le genre de fille a saigner aussi)

    Depuis que je suis en Angleterre, je fais mes sourcils au fil (on trouve des esthéticiennes indiennes partout). Et j'ai de bien meilleur résultats.

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !
Identifie-toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !