Laissez renaître vos émotions adolescentes devant le délicat film « 14 ans, premier amour »

Par  |  | 1 Commentaire

14 ans, premier amour retrace les premiers émois d'un couple d'adolescents. Ils doivent braver bien des obstacles et ne pas manquer de courage. Un joli film que madmoiZelle accompagne avec tendresse !

Laissez renaître vos émotions adolescentes devant le délicat film « 14 ans, premier amour »

Cet article a été publié dans le cadre d’un partenariat avec Fratel Films.
Conformément à notre Manifeste, on y a écrit ce qu’on voulait.

14 ans, premier amour, c’est tout doux, comme le laisse envisager le titre. C’est ce que vous avez pu traverser à un âge un peu ingrat quand de nouvelles émotions naissent en vous.

Et en plus, ça se passe en Russie, ce qui change un peu des pays qu’on visite habituellement au cinéma !

14 ans, premier amour a failli ne pas être diffusé en France alors qu’il tourne depuis 2015 de par le monde. Récompensé à Berlin, présenté au festival du film russe de Honfleur, il sort enfin officiellement dans l’Hexagone le 10 mai prochain.

Et c’est avec plaisir que madmoiZelle est son partenaire pour l’accompagner en France !

Un premier amour de jeunesse à 14 ans

Vika et Alex ont 14 ans, ils ne fréquentent pas la même école. Leurs deux établissements sont rivaux.

À lire aussi : Des nouvelles d’Ayla, 15 ans, qui n’a jamais été à l’école !

Alex aime pédaler de toutes ses forces à travers la ville, tandis que Vika reste avec ses copines en pointant du doigt les garçons qui les cherchent un peu. Lui l’aime de loin, elle… eh bien, il s’avère que c’est pareil.

Lors d’une fête (j’allais dire boum, mais ça doit être has been), il prend son courage à deux mains et l’invite à danser. Et c’est ainsi qu’une belle romance bourgeonne, quand l’un découvre que l’autre n’est pas insensible à son charme.

Sauf que vivre une romance dans la banlieue de Moscou, ce n’est pas toujours évident. Entre la désapprobation de leurs parents car ils ne viennent pas du même milieu, et des histoires de gangs de quartier, rester ensemble ne va pas être facile.

À lire aussi : L’oublier, je n’y arrive pas — Celui qui est toujours dans un coin de ma tête

Un film universel pour tous les adolescents

J’avais peur d’être trop vieille pour savourer 14 ans, premier amour à sa juste valeur. Mais déjà, on a tou•tes eu 14 ans ! L’âge, souvent, des premiers émois, mais aussi des premières hésitations.

Face à des parents peu communicatifs, c’est parfois aux plus jeunes de prendre des décisions « de grand•e ».

La musique de 14 ans, premier amour est très actuelle : ce sont comédien•nes qui ont choisi les chansons rythmant cette balade romantique. Sur fond d’un savoureux mélange de classique et de moderne, la vie nocturne russe bat son plein.

À lire aussi : Génération Mad #40 — Le premier béguin qui t’a retourné les tripes

Il n’y a pas forcément de tragédie ou d’accident dans 14 ans, premier amour. C’est juste le quotidien de ces deux ados russes qui s’aiment bien et doivent parfois faire face à des dangers, ne pas s’enfuir devant la peur. Cette histoire-là pourrait se passer partout.

À lire aussi : 4 réflexions sur la peur de vieillir, qui me colle à la peau

14 ans, premier amour se déroule de nos jours. Logiquement, les réseaux sociaux sont un outil qui s’intègre dans la vie des personnages. Notre jeune couple n’est pas sur Facebook car la plateforme est officiellement interdite, mais la Russie a un équivalent, le service Vkontakte.

D’ailleurs, c’est par ce biais que le réalisateur, Andrey Zaytsev, a recruté ses jeunes talents ! Le fait que les comédiens de 14 ans, premier amour ne soient pas des professionnels pour la plupart renforce le côté naturel de leur jeu.

Un souffle de fraîcheur dans les teen movies

J’ai l’impression que je m’enthousiasme souvent pour des teen-movies en ce moment, ça prouve que le genre connaît un renouveau, et tant mieux !

Pour moi, il y a deux types majeurs de films pour ados, quand on les voit à l’âge adulte : ceux qui font regretter de ne plus en être un•e, et ceux qui font réaliser le chemin parcouru.

14 ans, premier amour fait clairement partie de la seconde catégorie. En le voyant, on pense à son premier amour, et on remet son expérience en perspective face à celle de ces ados en prises avec de sérieuses difficultés.

Le coup des gangs et de leurs territoires, je dois avouer que je n’ai pas vraiment connu ça, mais les Roméo et Juliette modernes, y en a partout !

14 ans, premier amour est en salles dès le 10 mai, dans toute la France. Ne le ratez pas !

À lire aussi : 5 teen movies sortis après 2010 qui valent le détour


Aki

Aki était un panda dans une vie antérieure. Elle a découvert les séries et les films un peu tard mais s'est bien rattrapée depuis et œuvre désormais chez madmoiZelle dans ces rubriques. Fana de comédies musicales et de Joss Whedon, elle partage aussi la passion globale de la rédac pour la nourriture.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • Mawrcan
    Mawrcan, Le 8 mai 2017 à 22h47

    J'ai vu ce film, il était disponible sur youtube en entier pendant un moment. Il est vraiment merveilleux, très touchant, pas cucul j'ai adoré. C'est aussi l'occasion de donner une autre image de la Russie, qu'on n'a pas l'habitude de voire. La musique est géniale et les acteurs sont très justes. Je recommande vivement ! :top:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!