[1 Phobie, des films] L’aquaphobie

Une chance qu’Halloween soit en automne, loin des plages, il sera plus facile d’apprécier cette sélection bien au sec dans nos maisons douillettes. – Les Dents de la Mer : L’inévitable, l’incontournable, qui a traumatisé plusieurs générations (y compris la notre, dès notre plus jeune âge). Je vous défie d’aller piquer une tête après avoir […]

[1 Phobie, des films] L’aquaphobie

Une chance qu’Halloween soit en automne, loin des plages, il sera plus facile d’apprécier cette sélection bien au sec dans nos maisons douillettes.

– Les Dents de la Mer : L’inévitable, l’incontournable, qui a traumatisé plusieurs générations (y compris la notre, dès notre plus jeune âge). Je vous défie d’aller piquer une tête après avoir eu un aperçu de ce qui rôde dans l’eau. Mieux, tapez vous les quatre d’affilée ! Si j’ai peur des eaux profondes aujourd’hui, c’est pas pour rien.

– Open Water : Susan et Daniel ont besoin de vacances. Direction la plage ! Mieux encore, pourquoi ne pas s’inscrire à une expédition de plongée sous-marine ? Parce que le bateau risque de repartir sans vous et de vous laisser en plein milieu de l’océan Pacifique, avec comme seuls compagnons, les requins qui vivent dans le coin.

– The Host : Les américains prennent la rivère Han, en Corée, pour une grosse poubelle et y jettent tous leurs déchets toxiques. Et s’il y a bien une leçon qu’on a retenue, c’est que l’eau et les déchets toxiques ne font jamais bon ménage. En l’occurrence là, le mélange donne naissance à une vilaine créature monstrueuse qui enlève et avale tout ce qu’elle croise. Aussi bien à l’aise dans l’eau que sur terre, il est difficile de lui échapper.

– Piranha : Encore une leçon importante à retenir : ne jamais visiter d’installations militaires, même si elles ont l’air abandonnées. Mieux encore : ne jamais se baigner dans les piscines de ces installations militaires. Oh, et tenez-vous prêtes pour le remake en 3D d’Alexandre Aja qui devrait raviver notre peur de l’eau en 2010.

– Abyss : Afin de porter secours aux occupants d’un sous-marin qui a fait naufrage à 700 mètres de profondeur, la marine réquisitionne le Deepcore, une plate-forme sous-marine pour y envoyer quatre nageurs de combat de l’US Navy. Mais puisque tout ne se passe jamais comme prévu, un cyclone fait une petite virée dans le coin et ils se retrouvent tous coincés au milieu de nulle part. Un huis clos au fond de l’eau, des phénomènes inexplicables et un militaire un peu taré = un super cocktail pour une super fiesta aquatique.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 9 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Business Class
    Business Class, Le 30 octobre 2009 à 21h27

    Adawen;1265446
    Dérive mortelle.
    Merci !

Lire l'intégralité des 9 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)